Vigilance orange
Vigilance orange © IDE

17 départements sont encore placés aujourd’hui en vigilance orange pour cause de verglas.

Les températures vont redevenir positives cet après-midi, mais ensuite il regèlera dans la soirée et la nuit prochaine. Des averses de neige donneront localement quelquescentimètres de neige supplémentaire et en plus, la nuit prochaine, des brouillards seformeront par endroits.

Il y a toujours un point noir important ce matin dans la Manche, où la circulation a partiellement repris sur la RN 13, mais des dizaines de véhicules sont toujours bloqués dans la neige, abandonnés sur place par leur propriétaires. Difficultés aussi sur le réseau électrique.

Les précisions du Prefet de la Manche Adolphe Colrat joint par Justine Sauvage.

Ce matin, l'autoroute A1 est en grande partie dégagée, mais restent 3 kilomètres de blocage dans le sens Paris-Lille au niveau de Chamant, dans l’Oise.

Plus au sud, aux environs de Roissy, l'A1 comptait au moins 16 kilomètres de bouchons vers 6h00 selon le CRICR. La situation était compliquée dans le secteur par la fermeture de plusieurs accès à cette autoroute, en provenance de l'A86 et de l'A3.

Parmi les explication de ce blocage, la gestion de l'Autoroutier SANEF, qui gère ce réseau et qui n'aurait peut-être pas tout mis en oeuvre pour éviter le pire, notamment en ne remplaçant pas le personnel de salage.

C'est en tout cas ce qu'explique de Valère Lelièvre, délégué du syndicat Sud à la Sanef joint par Antoine Sabbagh

Au sud du pays, c’est le Mistral qui souffle avec des rafales qui ont atteint les 75 km/h à Montélimar la nuit dernière, elles dépassent les 100 km/h sur le Vaucluse et les Bouches du Rhône, du couloir rhodanien jusqu'à l'étang de Berre et les calanques. Ce type d'événement arrive environ 2 à 3 fois par an. Il va se renforcer dans la matinée. Il soufflera entempête dans l'après-midi et perdurera dans la nuit de jeudi à vendredi.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.