Quatre islamistes présumés ont été arrêtés ce matin en région parisienne, sur instruction du juge anti-terroriste Marc Trevidic. Ces personnes sont soupçonnées de participer à une filière de Français partis combattre avec les islamistes du Sahel.

Les précisions de Franc Cognard

Mardi matin, la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) a opéré en plusieurs endroits, notamment à L'Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne). Trois Franco-congolais et un Malien ont été interpellés.

Selon le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls:

Il faut continuer ce travail de démantèlement de ces réseaux qui veulent soit agir sur notre territoire, soit exfiltrer des individus pour faire le djihad, pour apprendre les pratiques du terrorisme en Syrie - il y en a beaucoup - et aussi au Sahel. Il y a probablement une poignée de Français qui sont au Sahel.

Selon le juge antiterroriste Marc Trevidic:

Il y a eu, sur les huit derniers mois, un appel d'air, parce qu'ils ont entendu dire, sur internet ou dans leurs conversations, "super, on applique la charia à Tombouctou, il y a une vraie terre d'islam, et en plus on nous a dit qu'en septembre, les mécréants allaient attaquer cette terre d'islam".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.