Deux ans après la réélection contestée de Mahmoud Ahmadinejad à la présidence iranienne, des élections législatives se sont déroulées hier. L'opposition décimée ne participe pas au scrutin qui s'est déroulé dans une relative indifférence.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.