Sur les 10 personnes interpellées hier dans plusieurs villes de France, 4 ont été relâchées. Les policiers de la Direction Centrale du Renseignement Intérieur avaient pourtant demandé à la Justice de pouvoir procéder à plus d'interpellations.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.