Les trois chanteuses punk ont été condamnées à deux ans de prison pour une parodie de prière hostile à Poutine. Un jugement scandaleux pour Olga Nikolaeva, une sociologue russe installée en France depuis 3 ans, membre de l'association Russie Libertés.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.