anne sinclair
anne sinclair © Radio France / r f

J'aime votre sourire, Anne Sinclair. Il ne s'agit pas de courage de votre part, mais d'une preuve donnée à l'homme que vous aimez. "Il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour", écrivait le poète Reverdy, ce sourire en est une.

A côté de celui que chacun peut juger librement, vous souriez, le dos bien droit. Vous souriez pour affirmer le lien qui vous unit. Vous souriez pour renouveler l'assurance de votre présence. Vous souriez, muette, devant des milliers de caméras, sans fléchir depuis quatre mois. A vos amis, vous demandez de préférer, au bruit, le silence et la discrétion. Vous n'avez pas fauté, vous n'êtes pas maître de la vie de celui que vous avez épousé, pourtant, sur vous, cette fois, les doigts sont pointés. Anne Sinclair ou le délit de sourire. Arrogance? Cela ne vous ressemble pas, vous qui vous souciez toujours de celles et ceux qui vous entourent.

Peut-être souriez-vous pour ne pas pleurer. Ce sourire traduit, dans l'adversité, une façon d'être, un comportement humain, une profonde dignité.

J'aime votre sourire, Anne Sinclair, parce que je le sais sincère.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.