Jérôme Cahuzac a déclaré à La Dépêche qu'il ne se présentera pas le mois prochain à la législative partielle dans la troisième circonscription du Lot-et-Garonne.

Jérôme Cahuzac renonce à être candidat
Jérôme Cahuzac renonce à être candidat © Reuters

"Je ne serai pas candidat. J'espère que chacun comprendra et respectera ce choix douloureux et qui me fut bien difficile à faire", dit l'ancien ministre socialiste du Budget dans un entretien paru ce matin dans la Dépêche et publié sur le site internet du quotidien régional toulousain.

Jérôme Cahuzac avait abandonné son mandat de député pour entrer dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault et avait renoncé à le récupérer en démissionnant après avoir été forcé de quitter ce même gouvernement.

Le renoncement de Jérôme Cahuzac, est "la seule décision possible", a réagi le chef du Parti socialiste du Lot-et-Garonne Matthias Fekl au micro de sébastien Baer : "cette décision s'imposait."

1 min

RETRAITE CAHUZAC

Donné largement battu dès le premier tour par un sondage Ifop révélé vendredi, dans l'impossibilité de trouver un suppléant, Jérôme Cahuzac a entendu en outre François Hollande se déclarer jeudi hostile à sa candidature.

Mais Jérôme Cahuzac explique avoir surtout craint "une campagne violemment haineuse avec un harcèlement médiatique incessant, rendant toutes les explications difficiles ou impossibles, compromettant ou gâchant le rendez-vous (qu'il espérait) avec les électeurs".

Le soulagement du Parti socialiste est patent

Le premier secrétaire du PS, Harlem Désir a réagi ce matin dans un communiqué. "C'est la bonne décision" dit-il sobrement. En clair, c'est un soulagement pour les socialistes. mais si c'est la fin de l'épisode "législative partielle", ce c'est pas la fin de l'histoire Cahuzac.

Les explications de Nasser Madji

58 sec

P Cahuzac

La page Cahuzac n'est pas pour autant tournée

L'ancien ministre reste très évasif sur son avenir politique, mais s'il a renoncé aux législatives, il semble réfléchir à une candidature aux municipales. C'est l'avis de Jean Louis Costes, le candidat UMP à la législative du mois prochain.

Jean Louis Costes, interrogé par Sébastien Baer.

33 sec

S cahuzac maire

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.