Depuis le début des JMJ, des milliers d'opposants à l'événement dénoncent le coût exorbitant de la venue du pape pour les contribuables espagnols. Le face à face avec les pèlerins catholiques est plus calme que les soirs précédents.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.