L'homme qui s'accusait du meurtre de Patricia Bouchon à Bouloc, près de Toulouse, n'y est pour rien. Il a été relâché. L'homme ne connaissait vraisemblablement pas les circonstances de la mort de la joggeuse en février 2011. Frédéric Bourgade

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.