100 000 à 150 000 personnes attendues aujourd’hui à Rome. En Italie, le mouvement des indignés est relativement absent de la scène publique. Mais la précarité touche de plus en plus de monde Anaïs Feuga

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.