Le magistrat est soupçonné d'avoir voulu découvrir qui informait à l'époque en 2010 les journalistes du Monde sur l'affaire Bettencourt. La réaction de l'un de ces journalistes, Gérard Davet

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.