C'est une information France Inter. Le député communiste du Nord Jean-Jacques Candelier, ancien membre de la mission d'information parlementaire sur l'attentat de Karachi, vient d'écrire au juge Marc Trévidic en se disant prêt à lui transmettre le verbatim des auditions de la mission.

Jusqu'ici le juge Trévidic s'est heurté au refus du Président UMP de la commission de la Défense, Guy Teissier, et à celui du président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, "au nom de la séparation des pouvoirs" .

"Dans notre République, il existe un principe de séparation des pouvoirs, mais cela ne signifie nullement qu'il n'y ait pas de relations entre eux" , écrit le député Candelier au juge Trévidic, avant d'ajouter, un peu plus loin: "Aussi, si vous le souhaitez,je vous informe me tenir à votre entière disposition pour vous communiquer les différents PV que je détiens."

__

> Voir le document

Ecoutez le député Jean-Jacques Candelier

> Karachi: enquête sur des 'alertes' négligées (dossier France Inter)

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.