L'affaire de l'attentat de Karachi a des ramifications tentaculaires. On s'y perd un peu entre terrorisme, rétro-commissions, financement de campagne électorale et comptes bancaires à l'étranger. Retour sur les faits et l'enquête.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.