A sa sortie du tribunal, Kenneth Thompson, l'avocat de Nafissatou Diallo, a répété que Cyrus Vance avait « abandonné une femme innocente » et lui avait « refusé le droit à la justice dans une affaire de viol ».

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.