L'ancien médecin allemand qui avait comparu au printemps dernier devant les assises à Paris pour le meurtre de sa belle-fille avait vu son procès reporté pour raisons de santé.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.