Il n'a rien perdu de son aura et cinq ans après sa disparition, des milliers de personnes viennent se recueillir dans sa maison d'Esteville en Seine Maritime. Le directeur du centre Abbé Pierre-Emmaüs, Philippe Dupont, au micro de François Pelleray

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.