Les députés ont voté la mise en place d'une contribution de 35 euros qu'auront à payer tous ceux qui voudront saisir la justice, à l'exception des victimes d'infraction pénales. Une telle décision remet en cause le principe de la gratuité de la justice

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.