« La politique me démangeait trop »

448 744 : voilà le numéro de demande d’adhésion au Modem de Maxime Brunerie. Avant la prison, « je n’étais ni de gauche, ni de droite, mais nationaliste », résume Maxime Brunerie, désormais nouvel « adhérent au Modem. » « Il y a un côté pragmatique et réaliste au Modem qui m’a plus, explique-t-il. Une façon de vouloir résoudre les problèmes sans idéologie libérale, socialiste ou écologiste, mais de façon posée. »

Maxime Brunerie
Maxime Brunerie © Radio France / Benoît Collombat

Celui qui s’était présenté sur la liste du MNR (Mouvement national républicain) de Bruno Mégret aux municipales de 2001, voit dans son adhésion au parti centriste, « un symbole » du chemin parcouru.« Bayrou est le seul candidat véritablement pour l’Europe, estime Brunerie, qui qualifie au passage Marine Le Pen de « souverainiste frileuse », « rédhibitoire » aux yeux de l’ex-militant d’extrême-droite. « Je ne dis pas que Bayrou est le meilleur, mais pour moi c’est le moins pire », assure Maxime Brunerie.

S’il ne « collera pas les affiches », il assure avoir « envie de [se] rendre dans les meetings, et de discuter avec les gens ». « Ça fera une aventure de plus, dit-il, même si Maxime Brunerie considère qu’« il y a peu de chance que Bayrou soit élu car nous sommes dans un système complètement bipolarisé », avant de conclure avec humour « avoir un faible pour les causes perdues… »

Maxime Brunerie

target="_blank" href="#"> LecturePartager

François Bayrou : « Au Modem, on n'entre pas comme dans un moulin »

Au Mouvement démocrate, on réplique que Maxime Brunerie a « simplement fait une demande d'adhésion sur Internet » en juillet et que les instances du parti ont « un mois pour (se) renseigner sur ces demandes et statuer ». François Bayrou semble avoir tranché plus rapidement: « Il n'y a pas de place pour les déséquilibrés » au Modem a t-il répliqué ce matin, expliquant qu'on n'y « entre pas comme dans un moulin » .

Information confirmée dans la matinée par le secrétaire général du Modem : le bureau exécutif du parti va refuser officiellement la demande d'adhésion. Ce refus sera formalisé par procès verbal dans la journée.

Marc Fesneau, secrétaire général du Modem

Partager

__

La réponse de Brunerie au refus du Modem : "Je suis un citoyen libre"

Maxime Brunerie

Partager

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.