Dominique Strauss-Khan est en garde à vue depuis ce matin à Lille dans l’affaire dite du « Calton ». Les enquêteurs de la PJ vont essayer de savoir si lors des soirées libertines qui ont eu lieu à Washington et paris, DSK savait ou non si les femmes qui y participaient étaient des prostituées.

Outre-Atlantique, les ennuis judiciaires de DSK en France intéressent au plus haut point ceux qui le poursuivent judiciairement.

Aurélien Coly

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.