Exposition à l'initiative de l'Association Rhône-Alpes des conservateurs et en partenariat avec les Musées de l'agglomération d'Annecy

Objets exotiques, objets-fétiches, objets-témoins, les productions artistiques de l'Afrique noire ont soulevé les pires indignations ou fait les heures de gloire de l'ethnographie coloniale. Les avant-gardes s'en saisirent au tournant du XXe siècle. Ils devinrent alors des objets esthétiques qui entrèrent progressivement au sein des circuits commerciaux pour enflammer les cours du marché de l'art. Recherchés, négociés, ils sont désormais hissés au rang de chefs-d'oeuvre en ce début du XXIe siècle.

L'expositionL'Afrique de nos réserves. Collections en Rhône-Alpes saisit cette histoire qui se tisse entre parfums d'exotisme et spéculation du marché de l'art.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.