[scald=214307:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Le gouvernement français a décidé lundi de rétablir en partie l'agrément sanitaire de l'entreprise Spanghero, mise en cause dans le scandale de la viande de cheval.

La société retrouve son agrément pour ses activités de production de viande hachée, de saucisserie, d'élaboration de plats cuisinés et de découpe de viande, a précisé le ministère de l'Agriculture dans un communiqué.

En revanche, la société ne pourra pas reprendre son activité d'entreposage de matières premières congelées.

La suspension, la semaine dernière, des autorisations d'exploitation de la société de Caltelnaudary (Aude) avait mis au chômage technique environ 300 employés.

Les ministres de l'Agriculture et de la Consommation, Stéphane Le Foll et Benoît Hamon devaient recevoir ce lundi les représentants syndicaux des salariés.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.