Baclofene
Baclofene © MaxPPP / Julio Pelaez

Le baclofène est-il la solution pour lutter contre l'alcoolisme ? On le saura peut-être bientôt : le médicament testé pour lutter contre la dépendance vient d'obtenir un premier feu vert, une recommandation temporaire d'utilisation.

En France, cinq millions de personnes ont un problème avec l'alcool, et 49.000 malades en meurent chaque année. Un vrai problème de santé publique qui appelle des réponses efficaces... Et pourquoi pas le baclofène, un médicament déjà testé et qui va apparaître dans les pharmacies prochainement.

Le directeur général de l'agence du médicament ANSM Dominique Maraninchi, a en effet annoncé qu'il accordera, d'ici la fin du mois, une recommandation temporaire d'utilisation, pour une durée de trois ans. C'est un premier pas vers une autorisation définitive.

Les explications de Danielle Messager.

La RTU est une mesure prise par l'ANSM lorsqu'il n'existe pas d'alternative thérapeutique appropriée disposant d'une autorisation de mise sur le marché (AMM) pour une pathologie donnée. Elle ne peut jamais durer plus de trois ans.

Déjà prescrit largement

Pour l'instant, le baclofène est testé à travers deux essais cliniques, initiés en avril et octobre 2012. Ils visent notamment à tester l'efficacité du baclofène à dose élevée pour permettre à des patients de rester abstinents.

Utilisé depuis quarante ans comme un relaxant musculaire et commercialisé par Sanofi et Novartis, le baclofène est déjà prescrit en France à environ 50.000 buveurs excessifs, hors de toute AMM.Selon des chiffres de la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAM), sa prescription a augmenté de 29% l'an dernier.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.