L'étude d'une équipe d'épidémiologistique française, publiée dans la revue britannique Journal of public Health, interroge nos comportements et avance ce chiffre : l'alcool tue 49 000 personnes par an en France.

Les précisions de Danièle Messager

alcool
alcool © MaxPPP//DPA/Frank May

Six millions de personnes ont des problèmes avec l'alcool, deux millions sont dépendants. Ce week-end, l'agence européenne du médicament a donné son feu vert à la mise sur le marché d'une médicament, qui réduirait l'envie de boire chez alcoolique, le Selincro. C'est le premier traitement du genre en Europe.

D'autre part, une vieille molécule, utilisée depuis longtemps en Italie et en Autriche contre la dépendance à l'alcool, va être testée en France sur plus d'une centaine de patients, selon un spécialiste qui fait appel aux volontaires.

Le médicament, l'oxybate de sodium (nom de marque: Alcover), s'il est utilisé depuis une quinzaine d'années en Italie et en Autriche, doit en effet faire la preuve de son efficacité et à différentes doses dans un essai rigoureux pour obtenir une autorisation de mise sur la marché (AMM) européenne, souligne le professeur Henri-Jean Aubin, addictologue à l'hôpital Paul-Brousse de Villejuif (Val-de-Marne).

L'essai devrait regrouper un total de 500 patients environ, dont 150 pour la France, espère le Pr Aubin qui coordonne la partie française.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.