[scald=63023:sdl_editor_representation]NANTERRE, Hauts-de-Seine (Reuters) - L'ancien vainqueur du Tour de France 2006, Floyd Landis, a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Nanterre à un an de prison avec sursis pour avoir commandité le piratage informatique du laboratoire national de dépistage du dopage (LNDD).

Le coureur américain, déchu de sa victoire dans l'épreuve reine du cyclisme pour dopage, a mené cette opération pour tenter une manipulation contre le LNDD qui l'avait confondu par ses analyses.

Son ancien manager Arnie Baker est condamné à la même peine. Ils devront solidairement avec d'autres protagonistes de l'affaire payer 75.000 euros de dommages et intérêts au laboratoire.

Thierry Lévêque, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.