Accusé par l'opposition de manquer d'initiative à propos de la Syrie, François Hollande a profité de la traditionnelle conférence des ambassadeurs pour demander à l'opposition de former un gouvernement provisoire. Bertrand Gallicher.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.