Depuis le 12 janvier, les couacs ne manquent pas en ce qui concerne les inscriptions voire la qualité du service. L'autorité régulatrice du secteur va de nouveau vérifier si Free respecte bien ses engagements en termes de couverture, à savoir 27% de la population. Nour-Eddine Zidane

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.