Qui est l'Armée électronique syrienne ?

Le blog du réseau Linkedin piraté en avril dernier
Le blog du réseau Linkedin piraté en avril dernier © Radio France

Depuis le début de la montée des violences en Syrie, au printemps 2011, l'Armée électronique syrienne défend sur Internet le régime de Bachar al-Assad. Ses membres envoient massivement des messages sur Twitter, squattent des pages Facebook de notabilités, piratent des sites Internet comme celui de Harvard. Ces hackers au service du régime syrien ont officiellement reçu le soutien de leur président.

Nous sommes un groupe de jeunes Syriens qui ne pouvions pas rester passifs face à la distorsion des faits concernant la récente révolte en Syrie. Les leaders de ce qu’on appelle “la révolution syrienne” utilisent Facebook pour diffuser leurs idées destructrices. Notre but est de montrer la vérité à propos de “la révolution syrienne”, une insurrection armée qui cherche à mener la Syrie vers une épouvantable anarchie.

Armée électronique syrienne

Al-Jazeera, cible privilégiée de l'Armée électronique syrienne

Fin janvier, le site anglophone de la principale chaîne d'information du monde arabe a été pris pour cible. Les hackers pro-Assad sont entrés dans l'administration du site et ont posté des messages favorables au régime. Ils reprochent à Al-Jazeera de rapporter de fausses informations et de servir les intérêts d'Israël et de Washington.

Hier, l'Armée électronique syrienne a une nouvelle fois attaqué Al-Jazeera. C'est cette fois le système d'alerte par SMS de la chaîne qui a été piraté. Des milliers d'abonnés ont reçu une fausse information qui prétendait que le premier ministre du Qatar avait été victime d'une tentative d'assassinat. L'attaque a été revendiquée par les hackers pro-Assad.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.