Les choses s'accélèrent autour des sept otages français enlevés au Cameroun mardi. L'armée nigériane les aurait localisés. Ils seraient dans l'extrême nord-est du Nigeria.

Confusions autour de la situation au Cameroun
Confusions autour de la situation au Cameroun © Radio France

De rumeurs en démentis, la journée a été particulièrement éprouvante pour les familles des sept otages français enlevés au Cameroun mardi.

Dans la matinée, une rumeur a enflé sur leur libération ; rumeur qui a même été relayée à la tribune de l'Assemblée Nationale par Kader Arif, le ministre des Anciens combattants... avant de revenir aussitôt sur ses propos. Certains ont parlé d'imprudence, d'autres de grosse gaffe. C'est pourquoi François Hollande appelle à la prudence.

François Hollande, au micro de Marion Lagardère

En fin de journée, on a donc appris que l'armée nigériane s'emploierait à obtenir leur libération. Elle aurait localisé les otages et leurs ravisseurs entre les localités de Dikwa et de Ngala, dans l'extrême nord-est du Nigeria. Dikwa est distant de moins de 80 km de la frontière camerounaise, où les trois adultes et les quatre enfants français avaient été enlevés mardi.

Les précisions de Dominique André

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.