Les Echos et Libération ont affirmé ce matin que l'ancien ministre serait bientôt à la tête de Veolia, soutenu par le PDG d'EDF, Henri Proglio et Nicolas Sarkozy. Un dédommagement, en quelques sorte, pour avoir abandonné l'idée de la Présidentielle

Jean-François Achilli

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.