Il joue seul plusieurs personnages, dont une esthéticienne métamorphosée en truie qui observe la réaction de la société à sa transformation. Alfredo Arias a adapté le roman "Truismes" avec la complicité de Marie Darrieussecq. Le visage recouvert d'un masque de truie, mais pas seulement (e spectacle l'amène à se transformer en permanence, en deux minutes trente à chaque fois), Arias est heureux d'évoquer une forme de marginalité sur scène.

Retrouvez-le en pleine préparation de "Truismes" dans "l'Atelier d'Alfredo Arias", samedi à 19h 20 ou en podcast sur www.franceinter.fr

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.