S Signoret
S Signoret © Radio France

Dédé d'Anvers, Manèges, Casque d'Or puis La veuve Courderc, le Chat, La vie devant soi...

Simone Signoret a joué jusqu'à 64 ans, des premiers rôles, choisis avec soin: incapable de jouer la mère d'un fasciste, par exemple, incapable de cacher son âge, les effets de l'alcool. Quand elle ne tournait pas, elle jouait la groupie de son mari qu'elle adulait, Montand. Elle s'engageait aussi pour des causes diverses, aux côtés du PC dans les années 50, puis avec "la famille", Semprun, Costa Gavras, Kouchner... Conscience de gauche, elle savait être une "emmerdeuse", appelant régulièrement certains journalistes, comme Ivan Levaï ou Anne Sinclair, pour les alerter sur tel ou tel sujet, telle ou telle injustice.

Anne Sinclair a souvent interviewé Simone Signoret au point de devenir une amie (elles se sont d'ailleurs toujours vouvoyées).Fanny Cottençon a tourné avec elle dans "l'Etoile du Nord", sous la direction de Pierre Granier-Defferre. La jeune comédienne avait 25 ans et découvrait une star.

Les deux femmes témoignent du perfectionnisme de Signoret et de sa manière de s'engager, dans "l'Atelier fantôme de Simone Signoret", samedi 29 septembre, à 19h 20 et en podcast sur www.franceinter.fr

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.