Le Conseil supérieur de la magistrature, saisi vendredi par la Garde des sceaux, se penchera le 13 mars sur les modalités d'application de la loi qui limite à dix ans les fonctions de juge spécialisé, pour savoir si Marie-Odile Bertella-Geffroy est concernée. En attendant, et tant que sa position n'est pas assurée (elle atteint la limite des dix ans le 3 mars), sa hiérarchie a adressé à la juge une demande de mise en congé, craignant que ses actes ne soient annulés.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.