Le classement Pisa publié par l'OCDE montre une fois de plus que les élèves français sont plutôt moyens, notamment en sciences, comparés aux élèves des autres pays industrialisés.

Enquête Pisa sur l'enseignement dans le monde : la France reste moyenne
Enquête Pisa sur l'enseignement dans le monde : la France reste moyenne © Maxppp / Philippe Turpin

Les systèmes éducatifs font-ils plus ou moins bien réussir leurs élèves à travers le monde ? 72 pays apparaissent dans le classement Pisa, l'étude de référence que l'OCDE dévoile tous les trois ans. 540 000 jeunes de 15 ans ont été testés à travers le monde, lors d'un examen de deux heures. L'enquête s'est concentrée sur les connaissances en sciences.

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) établit depuis l'an 2000 son Pisa, Programme international pour le suivi des acquis des élèves. Cette enquête est devenue un baromètre incontournable pour les gouvernements.

La France se situe dans le milieu du classement, proche de la moyenne de l'OCDE, avec un score comparable à celui d'une dizaine de pays (Irlande, Danemark, Royaume-Uni, Norvège...).

La France 27e en sciences

En sciences, Singapour devance tous les autres pays et économies participants. Le Japon, l’Estonie, la Finlande et le Canada, listés parordre décroissant de leur performance moyenne en sciences, sont les quatre pays les plus performants de la zone OCDE. La France est 27 ème, juste dans la moyenne;

►►► ECOUTER | Ecole : peut-on s'inspirer de ce qui se fait à Singapour ? Le reportage de Sonia Bourhan

Najat Vallaud-Belkacem réagit

En réaction, la ministre de l'Éducation nationale en a appelé "à la responsabilité" pour que les efforts entrepris sous le quinquennat Hollande en matière d'éducation "ne soient pas défaits mais au contraire poursuivis", afin de réduire l'inéquité scolaire.

C'est en poursuivant la politique de recrutement massif d'enseignants, la formation et les mesures de considération en termes de salaires et de conditions de travail, que nous serons en mesure de réparer les fragilités du système éducatif français. Najat Vallaud-Belkacem.

Les effets des réformes éducatives menées depuis 2012 pourront se mesurer à partir de la prochaine étude Pisa, dans trois ans, et notamment avec Pisa 2021, lorsque les enfants testés auront suivi la totalité de leur scolarité dans un collège ayant mis en place la réforme du collège (entrée en vigueur à la rentrée 2016), a dit la ministre de l'Education.

Les pays en tête vont dans le même sens depuis une ou deux décennies, on n'a pas un quinquennat de gauche puis de droite. C'est très important car l'éducation se construit dans la durée. Nathalie Mons, présidente du Conseil national d'évaluation du système scolaire

Plusieurs critiques en France

L'anxiété des élèves français, qui se sentent moins accompagnés par leurs professeurs que les jeunes d'autres pays, devrait être prise en compte. A noter que le taux de non-réponse aux questions de compétences est par ailleurs élevé, ce qui traduit peut-être une peur de l'erreur, plus développée dans le système éducatif français qu'ailleurs. Dès la première édition en 2000, Pisa souligne le poids de l'origine sociale d'un élève sur ses performances scolaires, bien plus marqué en France que dans les autres pays de l'OCDE. Ces conclusions sont tirées des questionnaires dits "de contexte", qui demandent aux élèves des informations sur leur milieu social et familial, et leur ressenti sur l'école. Enfin, les questions ouvertes s'appuient sur des supports peu académiques (notice pharmaceutique par exemple) auxquels les jeunes français sont peu habitués.

►►►CONSULTER | L[e classement Pisa sur le site de l'OCDE](http://►►►CONSULTER le classement Pisa sur le site de l'OCDE)

Les enfants issus de l'immigration, freinés dans leur réussite

En moyenne, dans les pays de l’OCDE, et après contrôle du niveau socio-économique, les élèves issus de l’immigration sont plus de deux fois plus susceptibles que leurs pairs autochtones d’obtenir des résultats inférieurs au seuil de compétence en sciences.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.