Stupeur des égyptiens qui voient sur leurs écrans l'ancien Raïs dans la cage des accusés, ses deux à ses cotés, vêtus de l'habit blanc des prisonniers

Claude GUIBAL

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.