Portrait de Neil Armstrong dans le Lem
Portrait de Neil Armstrong dans le Lem © Nasa

Après la mort de l’astronaute Neil Armstrong, samedi, les unes des sites et des journaux sont retournées en juillet 1969. Armstrong et ses coéquipiers avant la mission, Armstrong en combinaison sur la Lune, Armstrong dans une capsule, harnaché, souriant et légèrement barbu. Autant de photos extraites des archives de la Nasa, une immense base accessible à tous. Il suffit d’y entrer les bons mots-clefs, “Armstrong” pour la mission Apollo 11 ou “moon” pour le pan lunaire de l’exploration spatiale.

La vidéo des premiers pas sur la Lune, silencieuse et saccadée, semble extraite d’une comédie muette. Celle où Buzz Aldrin rejoint Armstrong pour planter le drapeau américain, pas tout à fait aussi importante pour l’Histoire, semble pourtant plus solennelle (liens directs vers les fichiers mpeg, téléchargeables tels quels).Ces quelques saynètes pâlissent devant les photos, souvent de bien meilleure qualité. Le même moment du planter de drapeau gagne en profondeur, même si le cliché a été réalisé avec un appareil automatique. Les vues manuelles sont meilleures, à l’image du portrait de Neil Armstrong - la seule photo où il est reconnaissable, Buzz Aldrin ne l’ayant, sans doute par jalousie, pris que de dos.

Armstrong, Aldrin et le drapeau
Armstrong, Aldrin et le drapeau © Nasa

En témoigne, surtout, cette vue de la Terre depuis la Lune, la plus frappante d'une série rapportée par la mission Apollo 11, celle d'Armstrong et Aldrin.

La Terre vue de la Lune
La Terre vue de la Lune © Nasa

La qualité des photos prises par les astronautes s’est encore améliorée par la suite. Ces vues d’un contraste saisissant ont été rapportées par Apollo 16 et Apollo 17, toutes deux en 1972.

Moins de trois ans après Armstrong, Charles Duke marche à son tour sur la Lune
Moins de trois ans après Armstrong, Charles Duke marche à son tour sur la Lune © Nasa
Harrison Schmitt, membre d'Apollo 17, en mission d'exploration
Harrison Schmitt, membre d'Apollo 17, en mission d'exploration © Nasa

La collection complète de la Nasa, libre de droits sous réserve de créditer l’organisme américain, contient plus de 38 000 images, et elle reste alimentée mission après mission. Ce n’est certes pas l’infini de l’espace, mais déjà largement de quoi s'égarer.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.