Plusieurs compte parodiques sur Nicolas Sarkozy ont disparu. Certains empruntaient le nom du président, mais pas tous. L'UMP reconnait avoir demandé et obtenu de Twitter qu'un certain nombre de comptes soient rayés de la toile Nasser Madji

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.