BAGDAD (Reuters) - Le bilan de l'explosion survenue jeudi dans le sud de l'Irak a été porté à 30 morts et 70 blessés, a déclaré Koussaï al Abadi, chef du conseil provincial de Nassiria.

Un kamikaze a fait sauter les charges qu'il portait près d'un poste de contrôle de la police, situé non loin de la ville de Nassiria.

Les autorités avaient initialement indiqué que l'explosion venait d'une bombe placée en bordure de route.

Quatre charges avaient auparavant explosé jeudi dans des quartiers chiites de Bagdad, faisant au moins 29 morts et plusieurs dizaines de blessés

Suadad al Salhy, Gregory Schwartz pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.