Le président du Modem avait promis de "prendre ses responsabilités" avant le second tour. Après avoir réuni ses troupes aujourd'hui, il devrait faire connaître sa position à 19h. Pour Yann Wehrling, porte-parole du Modem, ce sera "un choix de conscience".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.