La condamnation de l'ancien Président Jacques Chirac (2 ans de prison avec sursis) est une première sous la Cinquième République. Le jugement fait de lui l'instigateur du système des emplois fictifs de la Mairie de Paris dans les années 90.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.