Le gouvernement lance une étude clinique sur les personnes qui se disent dérangées par les ondes électromagnétiques (wifi, téléphones ...). Problème : l'étude part du postulat que l'hypersensibilité aux ondes serait une maladie psychosomatique.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.