Des associations demandent que l'illettrisme soit déclaré grande cause nationale pour 2013. Mais les illettrés ne sont pas si marginaux : 50% d'entre eux ont un emploi. Hervé Fernandez, directeur de l'agence nationale de lutte contre l'illétrisme, au micro de Sonia Bourhan

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.