Deux semaines après la chute du Président Amadou Toumani Touré, la situation reste confuse au Mali. La junte qui a pris le pouvoir fait face à 2 rébellions aux objectifs différents, celle des Touaregs et celle des islamistes, alliés de circonstance.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.