[scald=212743:sdl_editor_representation]NEW DELHI (Reuters) - Le Premier ministre indien, Manmohan Singh, a appelé de ses voeux jeudi une coopération accrue entre son pays et la France pour le projet de construction d'une centrale nucléaire de Jaitapur.

Le groupe français Areva est en lice pour fournir à l'Inde deux réacteurs nucléaires de nouvelle génération EPR à cette centrale située dans l'ouest de l'Inde.

Dans une déclaration aux côtés de François Hollande à New Delhi, Manmohan Singh a émis le souhait de poursuivre les discussions avec la France sur le sujet.

"Nous avons passé en revue les progrès réalisés dans le dossier du projet de centrale nucléaire de Jaitapur et avons réitéré notre engagement pour une mise en oeuvre proche dès que les négociations commerciales et techniques, qui ont bien progressé, auront été conclues", a-t-il déclaré, selon une interprétation à partir de l'anglais.

"Des discussions sont en cours pour des centrales nucléaires", a dit pour sa part François Hollande.

"La France a été la première nation à faire en sorte que l'Inde puisse accéder à cette technologie, sans risque car nous connaissons parfaitement la position de l'Inde", a dit le président, qui a aussi encouragé des coopérations franco-indiennes dans le domaine du développement durable.

En plus des réacteurs de Flamanville, en France, et d'OL3, en Finlande, deux autres EPR sont actuellement en construction en Chine, à Taishan.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.