En déplacement au Liban, le médiateur international Lakdar Brahimi tente de faire accepter l'idée d'un cessez le feu. Le diplomate redoute le pire dans ce conflit qui a déjà fait plus de 30.000 morts.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.