Olivier Basile, Directeur de Reporters Sans Frontières, dénonce un raté dans la communication présidentielle sur la libération d'Edith Bouvier, journaliste du Figaro, blessée à Homs par un bombardement de l'armée syrienne.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.