Le Mali a demandé formellement à l'ONU d'autoriser une intervention internationale sur son territoire. La France devrait apporter une aide technique mais selon Philippe Hugon, spécialiste de l'Afrique à L'IRIS, al force doit impérativement être africaine.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.