"Je vais bientôt quitter l'Italie, ce pays de merde qui me donne envie de vomir". Silvio Berlusconi paraît excédé par les affaires qui le poursuivent.La presse italienne ne s'indigne même plus.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.