Le pays et ses 1900 milliards d'euros de dette, 120% de son PIB, inquiète les marchés surtout à cause du manque de crédibilité des mesures anti-déficit annoncées par le gouvernement

Anaïs Feuga

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.