"Il doit sortir", point, répond Galioune Bourhane, ancien président du conseil national de la résistance syrienne, après la porte ouverte par un ministre du régime à une démission de Bachar al-Assad. Reportage d'Yves Izard.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.