Après 9 ans de débats, le parlement européen a finalement accepté que soit transférer aux autorités américaines les données personnelles des passagers qui traversent l'Atlantique au nom de la lutte conte le terrorisme.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.